Que peut-on voir au parc national Retezat ?

L’automne est la période préférée des amoureux de la nature pour effectuer des sorties en forêt et aussi pour redécouvrir les parcs nationaux. Ainsi, grâce à ses caractéristiques naturelles, le parc national de Retezat figure parmi les plus impressionnants parcs. À la fois propice à la découverte et à l'exploration, il ne laisse pas indifférent. Que peut-on voir au parc national de Retezat ?

Le parc national de Retezat : présentation

Inscrit à l’Unesco, le parc national Retezat, en Roumanie a été créé en 1935. Situé dans les montagnes Retezat du département de Hunedoara, il est connu pour être l’un des plus vieux parcs du pays.

Au relief très accidenté, avec plus de 20 sommets culminant à plus de 2000 m, les caractéristiques du parc sont idéales aussi bien pour le tourisme que pour la randonnée. De plus, Le parc national de Retezat possède le Bucura, le plus grand glacier de Roumanie, et le Zanoaga qui est également le plus profond lac glaciaire du pays. Tout cela participe à la richesse et la singularité de ce parc qui séduit de plus en plus de monde.

Les « incontournables » du parc national de Retezat

Le parc national de Retezat fait partie de ces endroits qui donnent l’impression d'avoir été préservés de tout impact extérieur.

Pour une excursion en solo ou en groupe, plusieurs sentiers s’offrent aux randonneurs en soif d’exploration et de découverte. Ils viennent pour la plupart pour admirer la cinquantaine de lacs glaciaires dont recèle le parc, mais également pour sa chaîne de montagnes de plus de 2 200 m. En effet, son relief atypique composé d’une vingtaine de hauts sommets fait le charme et la célébrité du parc Retezat.

Par ailleurs, le parc est situé entre deux dépressions aux noms de Petroşani et Hațeg, et également entre les deux plus grandes rivières : Râul Mare et Jiul de Vest. En plus d’être encerclé par les sommets Țarcu, Godeanu et Vâlcan formant un massif de roches cristallines et calcaires.

Déclaré réserve de la biosphère, le parc national Reteza, c’est aussi une faune et une flore riche et de toute beauté. En effet, avec ses forêts denses quasi vierges (hêtres, sapins…), la diversité de ses feuillus et tout son écosystème végétal, il offre une expérience unique aux touristes.

L’autre intérêt que présente le parc Reteza est qu’il abrite plus de 1 100 espèces de plantes, dont 130 sont considérées comme "en danger" ou "vulnérables". Vous pourrez les découvrir chacune si vous êtes accompagné d’un guide.

Il y a également, une faune particulièrement riche à découvrir sur toute l’étendue du parc. On peut citer notamment de grands prédateurs comme le loup et l'ours brun qui y vivent et qui y sont protégés, et d’autres espèces plus ou moins menacées telles que le cerf rouge, le sanglier, mais aussi :

  • des chamois,
  • des chevreuils,
  • des chats sauvages
  • et des loutres d'Eurasie.

Sans oublier les espèces d’oiseaux qui y sont établies : plus de 185 différentes espèces d’oiseaux (l’aigle, le grand tétras…), ainsi que d’autres animaux que l’on retrouve dans les lacs du parc comme les reptiles et des poissons.

Le séjour, qui plus est, est rendu facile depuis qu’un grand nombre d’auberges, gîtes et d'hôtels sont mis à la disposition des visiteurs, à des tarifs très abordables selon la durée du séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.